Sélectionner une page

Catherine, journaliste culinaire. 

Tout est source d’inspiration, je le répète à qui veut l’entendre !

Particulièrement, tout ce qui est hors de notre domaine de prédilection.

Soyons curieux/curieuses, amusons-nous !

Actuellement, comme beaucoup d’entre vous, je confectionne des masques que je vais offrir autour de moi. 

Je vous ai d’ailleurs concocté un «pas-à-pas» très détaillé que vous pouvez récupérer ici:

https://www.francoisecollomb.fr

Tout en «couturlurant» gaiement, ce matin,  mes pensées sont allées vers mon amie Catherine qui, hier, a imaginé le mariage d’un oeuf et d’un nuage. 

;o)

Catherine, je vous la «résume»  vite fait: 

Elle est journaliste culinaire. 

Sa cuisine, c’est un véritable laboratoire. 

Elle ne reçoit pas chaque jour, du courrier comme vous et moi mais d’énormes cartons de nouveaux produits alimentaires. 

Elle cuisine, teste, commente et met en scène pour des magazines nationaux (spécialisés en cuisine ou dits «féminins»).

Elle est incroyablement douée pour rendre appétissant n’importe quel aliment. 

En un tournemain, elle confectionne des plats que je n’aurais même pas imaginés.

 

Ce que j’adoooore chez elle, c’est qu’à sa table,  on a le devoir d’être sincère, on peut s’exclamer sans détour: 

  • C’est carrément infâme ce truc ! 

Voici le lien vers son compte instagram:

https://www.instagram.com/cathlamgoute/?hl=fr

Mais, qu’est-ce que la cuisine a à voir dans la confection de masques ? 

Rien a priori. 

Cependant si Catherine peut marier un oeuf avec un nuage, je devrais pouvoir organiser les épousailles d’un masque et d’un camembert !

;O)

A vous de jouer ! Confectionnez des masques répondant aux normes, groupez-les 3 par 3* et imaginez une manière originale de les présenter pour les offrir autour de vous.

* il faut changer un masque au maximum au bout de quatre heures et le laver lorsqu’on l’a utilisé, il paraît donc nécessaire de penser et réaliser les masques 3 par 3.