Depuis la naissance de “Made in Chez Moi®”, en 2010,

créer, inspirer et transmettre sont les ingrédients exclusifs

qui composent mon activité professionnelle.

Qui suis-je ?

Ah ! en voilà une question !!! Dois-je déballer mon CV ?

J’adore évoquer ce que je fais mais dire qui je suis n’est pas chose aisée.

Cela me rappelle un peu ces petites fiches que chaque professeur nous demandait de remplir en début d’année scolaire. Comme si on était fait de la profession de nos parents, de notre date de naissance, de notre place dans la fratrie, du quartier dans lequel on vit et j’en passe.

Bien sûr, dans la “valise que l’on trimballe”, il y a tout cela mais pas que !

A l’entrée en classe de troisième, la “prof de maths” avait dit: “Écrivez ce que vous voulez, ce qui est important pour vous.” (Quelle avant-gardiste !)

J’en avais assez d’être étiquetée: “fille issue d’un milieu socioculturel à tendance intellectuelle mais traînant un paquet de casseroles pouvant nuire à sa réussite scolaire… ” . J’avais parlé de mes rêves et de mes besoins pour les concrétiser.

Je m’ennuyais profondément et je rêvais  de douceur, de calme, de lumière, de sourires, de gentillesse, d’un univers sans conflit, attentionné, bienveillant et enthousiaste. 

Je rêvais de devenir maîtresse d’école pour que les enfants ne s’ennuient jamais en apprenant, infirmière pour accompagner les autres, couturière-artiste pour apporter des couleurs, de la fantaisie et de l’enchantement et puis,  je rêvais d’avoir plein d’enfants.

Mon énergie souvent débordante, ma détermination m’ont permis d’exercer simultanément ou successivement l’ensemble de ces activités professionnelles.

Et pour celles et ceux qui vraiment veulent le savoir : j’ai quatre filles, des merveilles évidemment !!! et quatre  petits-enfants  absolument extraordinaires . ;o)

De ce parcours, j’ai appris énormément et en particulier, l’écoute, la patience, la prise en compte et la compréhension des envies et besoins des autres.

Je me suis passionnée pour tout ce que j’ai entrepris et réalisé. Particulièrement pour tout ce qui touche à la transmission, à l’enseignement, au partage, à l’accompagnement. J’ai lu énormément, expérimenté davantage encore. Pourquoi et comment ça fonctionne ? Pourquoi on n’y arrive pas ?  Comment remédier ? Que proposer ? Comment on accompagne ? …

Par ailleurs, ma créativité est mon “gagne-pain” et pour créer j’ai besoin d’être calme, de ne pas avoir  what mille pensées négatives qui me traversent l’esprit. Or, si c’est le cas, je ne peux plus travailler et si je ne peux plus travailler, je n’ai rien à manger !

De manière inconditionnelle, j’encourage  vraiment quiconque me côtoie à se créer un univers de “Bisounours”. (En réalité, je n’ai pas de TV et n’en ai jamais eu. Je ne sais même pas à quoi ressemble un Bisounours, mais le nom me plaît.)

C’est lorsque je sens que tout est harmonieux , “secure”, que j’atteins mes plus belles réussites, (en toute modestie !), celles qui enchantent, m’enchantent, m’encouragent à continuer,  et me donnent envie de les partager.

Loin de moi, l’artiste qui a besoin d’être torturé(e) pour sortir de lui, d’elle, une oeuvre. De la même manière, fi de l’idée que certain(e)s n’ont pas de talent ou pas d’imagination et sont juste bons pour reproduire à l’identique.

Le fait de créer, de réaliser des objets utilitaires ou non, des vêtements, des accessoires … que l’on peut porter, voir, toucher,  dont on est fier, peut être une échappatoire bien sûr.

C’est avant tout ce qui permet de digérer et faire tout le reste, d’accepter un univers professionnel qui ne nous ravit peu ou plus, d’accomplir toutes les tâches du quotidien, d’accepter le temps qui passe, …

D’une manière générale, créer et réaliser donne du sens, crée de la beauté, génère enthousiasme et ravissement.

Enseignement / partage

Le jour où j’ai proposé un «stage» pour apprendre à réaliser un beau coussin, l’une de mes élèves s’est esclaffée: “Faire un coussin c’est facile !!”

Oui, elle avait raison ! Faire quelque chose qui remplit la fonction de coussin, c’est facile. Mais faire un BEAU coussin, ça l’est beaucoup moins. Un coussin «ravissant» dans le sens où chaque fois qu’on le regarde, on le trouve… comment dire ?  Magnifique ! Où, l’on est vraiment fier de soi.

Trop souvent, avec la couture, on réalise des objets, des objets fonctionnels mais pas des objets qui nous ravissent.
Et, on se satisfait même s’il y a des erreurs, des défauts, parce qu’au moins, c’est fait.

Mais coud-on en 2020 comme il y a 100 ans, parce qu’on n’a pas le choix ?
Non !
On coud pour d’autres raisons et on veut au minimum: être ravi(e) du résultat ! 

Il y a des ratés et c’est normal. Mais chaque fois que l’on n’est pas satisfait(e), on a tendance à penser que l’on n’est vraiment pas doué(e), que l’on n’y arrivera jamais et on balance le truc, au mieux dans la corbeille des trucs à finir que l’on ne finira jamais, au pire dans la poubelle. Et c’est ce qu’il faut faire, mais pas directement car la pièce ratée est précieuse.
Personnellement, je «rate» beaucoup et le jour où j’ai compris que c’était «tant mieux» que c’était une chance merveilleuse que d’avoir la possibilité de «rater», tout a changé pour moi.
Pourquoi ?
Parce que la couture, ce n’est pas qu’assembler des bouts de tissus.
Il y a beaucoup de composantes à prendre en compte et on perd en créativité quand on envisage chaque paramètre a priori.

Se laisser aller, expérimenter, ré-envisager, améliorer, enrichir, s’enrichir…

C’est ce que je tente chaque jour de partager avec mes élèves.

Témoignages

Élise D.

Je trouve ton travail, particulièrement tes sacs que je connais bien, originaux, très actuels; tes réalisations sont bien finies et très solides; tu t’adaptes à nos demandes et nous donnes des conseils dans l’assemblage des couleurs et des tissus; tu es très artiste dans ta façon de réaliser.

Je n’ai jamais été déçue de mes achats chez toi; tu es patiente et toujours agréable avec tes élèves ou clients !

J’aimerais avoir ton talent!

Isabelle R.

Tu m’apportes de la confiance en moi par la révélation de mes capacités que j’ignorais, en me poussant à faire toujours un peu mieux, un peu plus.

Ton travail suscite chez moi de la curiosité, de l’admiration, du plaisir et l’envie d’essayer de coudre, de reproduire et de créer à mon tour.

Dans ton travail, challenge,  fantaisie, finitions,  minutie sont au rendez-vous.

Chantal G.

Créativité, écoute de mes demandes (parfois répétitives ?) explications claires sur les matières, les calculs, nos créations.

Avec toi, tout est simple. Plaisir du partage, du dialogue, une très belle récréation dans ma vie de solitude.

Christine B.

Je considère ton travail très enrichissant et créatif, je n’aurais pas eu l’audace de mélanger les couleurs comme tu le fais, et suis toujours éblouie par tes créations. C’est bien avec toi que j’ai appris le peu que je sais, et avoue avoir travaillé avec confiance et méthodologie dans les assemblages proposés.

Tu as beaucoup d’imagination dans tes réalisations tissus qui sont toujours uniques, c’est un régal pour les yeux en ce qui concerne les sacs, pochettes….. les finitions et la combinaison des couleurs toutes ces alliances donnent un résultat étonnant. Les cours que tu nous dispenses  sont toujours sympathiques.

Julie A.

Tu es une personne à l’écoute des autres, très observatrice, tu encourages toujours les gens sur ce qu’ils entreprennent et tu donnes de ta personne avec bienveillance et sincérité.

Ton travail est d’une grande qualité, à ton image. Tu évolues et tu sais te remettre en question pour toujours progresser, te renouveler …tu es une experte pour moi, dans tellement de domaines que la liste est longue.

Pour ma part, j’ai adoré suivre tes cours car c’était une vraie bouffée d’oxygène et je suis toujours venue avec beaucoup d’impatience (même si parfois, je papotais trop, au lieu de travailler ; mais c’était aussi super).

Au début, ce qui m’a fait prendre les cours, c’était la magie de découvrir et d’apprendre de nouvelles techniques et astuces pour réaliser un travail de qualité.

Chaque semaine, je repartais avec des étoiles plein les yeux et tu avais toujours un mot personnalisé pour chacune d’entre nous. On se sentait vraiment unique et choyées. Tout ce que j’ai appris, je le mets tous les jours en pratique dans ma couture et dans ma vie.

Je trouve toujours quelque chose qui me plaît vraiment dans tes créations et je lui trouve une utilisation au quotidien. J’aime la précision du détail, ce petit truc original qui fait la différence. J’adore aussi tes créations sous globe (c’est beau, raffiné, minutieux, élégant et poétique.). Quant à tes toiles, j’aime le mélange des matières que tu associes dans tes tableaux.

Tu m’apportes beaucoup plus que tu ne le penses… Mes créations ont évolué grâce à toi et nos longues discussions m’ont permis également de changer pas mal de choses dans ma vie.

Tu m’as permis d’aller de l’avant. Je trouve que tu es une très belle personne. Et je suis reconnaissante de tout ce que tu m’as enseigné (tant en couture, qu’en qualité de vie)

Actuellement

Ma to do list*:

– Préparer les résidences de printemps et été 2021. L’une à la Porte Royale de La Rochelle, l’autre aux Boucholeurs, havre de paix et d’enchantement, proche de Châtelaillon-Plage. Désormais, j’expose systématiquement avec mes très chers amis “Chez les décos”, pour une collaboration 100% Win-Win.

http://www.chezlesdecos.com

 

– Travailler sur un nouveau projet de livre.(c’est en cours… et c’est un secret …)

Continuer à créer pour la presse

– Réfléchir à des propositions pour les cours et ateliers (couture créative, Mixed Media) et créer le contenu qui viendra jour après jour alimenter ce site. (C’est nouveau pour moi, et j’adore la nouveauté !!!  J’ai envie d’y mettre ce que j’ai de meilleur !)

– Préparer la prochaine intervention avec Marine (Sollicitée par des consultantes en entreprises, j’interviens pour animer des ateliers qui visent la co-construction d’une dynamique d’équipe avec un ancrage fort. J’adooooore !)

http://www.lavieauboulot.com
http://www.croissens-consulting.com

 

*j’ai toujours adoré faire des listes et surtout j’adore barrer ce qui ne doit plus figurer dans la liste puisque: “Ayé ! It’s done”, (j’ai aussi adoré le livre “La liste de mes envies” de Grégoire Delacourt) mais chez moi, la to-do-list est en réalité une “choose-what-you-prefer-to-do-in-this-moment list”. Je pioche dedans, ce qui m’inspire le plus là maintenant tout de suite.

Se tenir informé(e) ?  

 Recevoir par e-mail ?

A quelle adresse ?

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer des informations concernant
mes activités. Vous pouvez à tout moment vous désabonner par mail.

contact@francoisecollomb.fr