Sélectionner une page

Aujourd’hui, comme tous les jours, je reçois ce type de mail:

Le 18 avr. 2020 à 11:21, (nom caché) a écrit :

Bonjour, dans un bel élan de solidarité, je me permets de vous contacter afin de savoir si vous pourriez subvenir en surblouses dans quelques hôpitaux du Grand Est. L’hôpital concerné est actuellement le CHR Bel-Air de Thionville. Bien évidemment, je vous demande d’agir en fonction de vos priorités et de vos moyens. Nous attendons une proposition de votre part et éventuellement un tarif exceptionnel.Mais sachez  que actuellement dans les hôpitaux régionaux du Grand Est, nos soignants sont en grandes difficultés de matériel dont les protections, c’est pour cela  que nous, en tant que personne solidaire, nous intervenons pour les soutenir dans les épreuves qu’ils subissent au quotidien . Je vous en prie avec insistance, de nous répondre favorablement… Ils ne comptent pas leurs efforts journaliers, ce sont de véritables héros. dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous souhaite une bonne et très belle continuation, bien cordialement.

Cela fait 21 jours que je me débats dans tous les sens pour équiper les soignants.

Des centaines de femmes et d’hommes me proposent chaque jour leurs «services” pour participer à ce bel élan solidaire.

De la même manière, je reçois chaque jour des demandes semblables à ce mail.

Je sais donc qu’il y a des besoins criants au niveau des établissements et d’un autre côté, des bonnes volontés. 

Dans la Marne, la préfecture a relayé et ce sont plus de 1000 blouses qui ont été fabriquées et livrées, en à peine une semaine.

Ma difficulté actuellement est de mettre en relation les structures qui ont des besoins et les personnes volontaires. 

Je fais ce que je peux, via les réseaux sociaux, via mon site. 

Mais franchement ce sont des plâtres sur une jambe de bois !!

 J’ai interpelé l’Etat: le 1er ministre, le ministre de la santé, les groupements nationaux d’Ehpad, les médias: journaux, france inter, france bleu.

Ca et là, j’ai obtenu quelques réponses et des collectifs se mettent en place mais j’ai l’impression de donner des coups d’épée dans l’eau. 

A moi toute seule, je n’y arrive que très partiellement. 

Aussi, j’appelle toutes les bonnes volontés à contacter dès aujourd’hui  vos mairies, vos préfectures, vos députés, etc… pour organiser d’une part la collecte de draps usagés et d’autre part l’appel aux personnes volontaires à coudre des surblouses.

Cela peut aller très vite, les gens ont très envie de se rendre utiles.

Vous pouvez envoyer ce type de message avec vos coordonnées ou celles de votre association.

“Bonjour, 

Actuellement les hôpitaux, les Ehpad, les soignants libéraux sont en grande difficulté du fait du manque de matériel et tout particulièrement pour ce qui concerne les surblouses.

En tant que personnes solidaires, nous intervenons pour les soutenir dans les épreuves qu’ils subissent au quotidien  et souhaitons, à l’instar de plusieurs départements et communes de France pouvoir collecter des draps usagés et mobiliser toutes les personnes volontaires pour transformer ces draps en sur-blouses.

Le patron et les explications qui ont accompagné bon nombre de «petites mains» se trouve à l’adresse suivante: 

https://www.francoisecollomb.fr

Ce patron a permis d’équiper dans l’urgence des centaines d’établissements et soignants libéraux dans toute la France. 

A titre d’exemple, la préfecture de la Marne a mis à disposition selon ce procédé plus de 1000 sur-blouses en à peine une semaine. 

Nous vous contactons afin que soient organisées, localement, un appel aux couturières et couturiers volontaires et une collecte à l’instar de la préfecture de la Marne:

http://www.marne.gouv.fr/Actualites/Infos/Coronavirus-COVID-19/MAJ-Appel-aux-couturieres-et-couturiers-Lieux-de-collecte 

Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous adresse mes salutations les meilleures.”

Merci de relayer ce message auprès de vos élus.

Prenons soin de nos soignants.

François Collomb